Bienvenue sur le site de Solidarité Bidonvilles Madagascar

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
LES BULLETINS
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

AGENDA

A noter dans vos agendas

Rendez-vous pour notre repas annuel de fin d'année:

le 2 décembre 2017 à partir de 19h
à la salle des Semailles

12 avenue des Nations
à Rillieux-la-Pape
(ville nouvelle)
>>> BULLETIN D'INSCRIPTION

 

Lire la suite...
 
Accueil arrow Les parrainages arrow Le parrainage "Maladie"
Le parrainage "Maladie"

Le cabinet médical
Le cabinet médical
DatsoPic 1.2 © 2007 by Andrey DatsoA quoi sert le parrainage "Maladie" ?

Au fil des années nous avons pu nous rendre compte de l’extrême difficulté qu’éprouvent nos filleules à faire soigner leurs enfants, soit en cas de maladie grave nécessitant une hospitalisation et/ou une intervention chirurgicale, soit en cas d’affection imposant un traitement médical de longue durée.

Les mamans des bidonvilles ne bénéficient pas de la moindre protection sociale et l’achat des médicaments est entièrement à leur charge. Autant dire qu’il est impossible de faire suivre à leurs enfants des traitements longs et coûteux. D’autant plus coûteux que les médicaments, outre qu’ils ne sont pas remboursés, sont en moyenne trois fois plus chers qu’en Europe.

Extrême pauvreté
Extrême pauvreté
DatsoPic 1.2 © 2007 by Andrey DatsoNombre de dossiers ouverts :

Nous avons actuallement 5 parrains cotisant pour ce volet.
En 2011, nous avons eu plusieurs cas d’hospitalisation :

- une cysticercose (traitement toujours en cours),
- une ablation de la thyroïde,
- une opération de cancer (la maman est décédée le 02 mai, elle ne s’est pas réveillée),
- une hospitalisation pour un AVC (la maman est décédée en décembre 2011),
- une hospitalisation pour un problème cardiaque important, le traitement est toujours en cours, une opération est envisagée, mais ne peut pas se faire à Madagascar, nous recherchons une solution.

Les consultations maladies des familles parrainées :

Les soins sont assurés dans 2 dispensaires : par un médecin et un dentiste (effectuant essentiellement des extractions) et bien sûr dans les hôpitaux.

Les dispensaires ne font pas partie de l’association, mais SBM leur paye à l’avance des consultations médicales pour nos familles. Un contrôle de l’utilisation de l’argent est assuré par les assistantes sociales.
Le médecin et  le dentiste sont payés sur facture.
Les mamans et leurs enfants ont consulté un opticien recommandé par nos AS.
Les lunettes et  autres frais sont remboursés sur présentation des factures par la maman, pour les hôpitaux SBM fait des avances
Nos assistantes sociales contrôlent toute demande de remboursement pour éviter les «inflations » de demandes.

Si vous souhaitez vous associer à notre action, deux formules sont possibles :
- Vous nous envoyez un chèque d’un montant que vous fixez vous-même en spécifiant « solidarité maladie ».
- Vous fixez vous-même le montant d’un prélèvement mensuel (10, 15, 20 euros ou plus) qui sera affecté à l’action « Solidarité maladie », en remplissant l’autorisation de prélèvement ci-dessous.

Dans les deux cas vous serez tenu régulièrement informé de l’utilisation des fonds affectés à cette action.
Les dons sont déductibles des impôts à hauteur de 75% des sommes versées dans la limite (495 euros) fixée par la loi, et à hauteur de 66% pour le reste.

Vous souhaitez apporter une aide financière pour soigner une/une enfant malgache ?

>>> Téléchargez le formulaire d'adhésion au Parrainage "Maladie" et renvoyez-le à l'association :

Adresse :
Solidarité Bidonvilles Madagascar
Hélène VERDIER
68 rue du capitaine Julien
69140 Rillieux la Pape