Bienvenue sur le site de Solidarité Bidonvilles Madagascar

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
LES BULLETINS
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

AGENDA

A noter dans vos agendas

Prochain repas annuel :

samedi 17 novembre 2018
salle des fêtes

12 rue des nations à Rillieux-Ville Nouvelle

 

 
Accueil arrow LES BULLETINS arrow Bulletin 45 - juin 2018
Bulletin 45 - juin 2018

Chers Amis,

Malgré le temps pluvieux actuel, les vacances d’été sont bientôt là, nous souhaitons à toutes et tous un très bel été.

LA VIE DE L’ASSOCIATION A TANA

Les élections présidentielles sont prévues en fin d’année, un nouveau premier ministre, Monsieur Ntsay, a été nommé début juin, mais son gouvernement est déjà contesté et la préparation des élections est difficile. Difficultés du recensement car les gens sont pour la plupart dans l’informel, d’où des maisons illicites construites sur des terrains ne leur appartenant pas, des revenus non déclarés, cette peur d’être dévoilés crée un mur de méfiance vis-à-vis des recenseurs.

La population malgache serait passée de 12 millions en 1993 à 25 millions actuellement.

Création le 15 juin d’un pôle anti-corruption (PAC) à Tana pour gérer les dossiers avec des magistrats indépendants ; 5 autres pôles seront créés à Tamatave, Diego Suarez, Mahajunga, Tuléar, et Fianarantsoa.

Les PPN, produits de première nécessité, augmentent toujours, certains en profitent, malheureusement pour le pouvoir d’achat de nos filleules. Lors de leurs rapports mensuels Antoinette et Jenny nous font remonter ces informations.

Les examens scolaires :

Le BEPC et le CEPE auront lieu en septembre, le BAC, lui, aura lieu du 17 au 20 septembre, ces périodes ont été choisies pour que l’année scolaire, qui avait débuté en janvier à cause de la peste de 2017, soit complète ; nous ne connaissons pas encore les dates des concours pour les universités.

La grève des enseignants, pour leur salaire et leurs conditions de travail, inquiète élèves et parents, les cours sont perturbés depuis un mois, après la peste et le cyclone AVA il y a une crainte d’une année « blanche ».

Nous avons demandé à Antoinette et Jenny de nous donner la situation actuelle de nos anciens étudiants, nous constatons que tous travaillent, pas toujours dans leur formation, mais ils gagnent leur vie ; plusieurs se sont mariés ; nous vous donnerons des informations plus complètes au retour de notre voyage.

 >>>Télécharger le bulletin entier

 
Suivant >